Investiture du gouvernement Suminwa : Kamerhe joue et gagne!

 

Alors que des bruits faisant état du boycott de la cérémonie d’investiture du gouvernement Suminwa pour non représentativité, déchiraient la toile, un fin politique, s’est aussitôt mis à la recherche de la paix des braves. Une manière pour lui de désamorcer une énième crise latente au sein de l’une des institutions du pays.

Vital Kamerhe, président de l’Assemblée nationale, fin connaisseur des arcanes de la planète politique congolaise n’a pas tardé d’initier des contacts avec l’ensemble des députés de la majorité’
Dans sa démarche, le speaker de la chambre basse du parlement a voulu éteindre le feu qui voulait s’allumer contre la première ministre, Judith Suminwa et par ricochet susceptible de bloquer le pays.

Pari gagné pour le successeur de Christophe Mboso. Enfin, les armes se sont noyées. Et la question de la représentativité du Maniema renvoyée à plus tard. Ainsi va le domaine politique. Ce terrain aussi glissant difficile à aborder par les non initiés.

Lire aussi  Guerre de l'Est, l'ONU hypocrite ?

Vital Kamerhe a clôturé ses consultations avec succès. L’Equipe Suminwa sera belle et bien investie en date du 11 juin. Qui dit mieux ? C’est le Congo qui gagne et non Kamerhe.

Mupech Pech André

Lire aussi

Les plus populaires