Kinshasa : la remise et reprise entre Ngobila et Bumba renvoyée aux calendes grecques!

 

Le temps tire en longueur pour les nouvelles autorités de Kinshasa déjà investies par ordonnance présidentielle mais jamais entrées en fonctions pour des raisons faciles à deviner.

La cérémonie de remise et reprise n’a toujours pas eu lieu entre l’équipe entrant conduite par le nouveau gouverneur Daniel Bumba et l’ancienne équipe en services depuis cinq ans. Prévue mercredi, la passation des pouvoirs entre Ngobila Gentiny et Bumba Daniel n’a pas été au rendez-vous. Peu importe les motifs avancés, les kinois éprouvent dans leur majorité le désir de voir les choses aller dans le sens de remplacement.

La grande préoccupation ici est celle de savoir, ce qui bloque. Aux dernières nouvelles, il est fait état de la présence à Kinshasa des gouverneurs élus des provinces pour une communication relative à leurs fonctions.
Au-delà de tout, à ne pas perdre de vue que les défis auxquels l’équipe Bumba est appelée à faire face restent inchangés.


À déduire donc que le temps de l’attentisme est un ennemi à conjurer par les nouvelles autorités kinoises. A considérer seulement la problématique de l’insalubrité léguée à la ville par des années de négligence, il y a nécessité de parler urgence.

Lire aussi  Kinshasa zéro trou : Slogan creux et mensonge cousu de fil blanc !

Zamenga Odimbale.

 

 

Lire aussi

Les plus populaires