COVID-19 en RDC : risque de catastrophe dans les prisons, alerte HRW

Les prisonniers congolais risquent d’être contaminés par le Coronavirus, alerte Human Rights Watch (HRW) dans un communiqué de presse rendu public le vendredi 17 avril.

 » Il est nécessaire que le Gouvernement prenne des mesures plus audacieuses pour éviter une crise majeure dans des prisons surpeuplés », à déclaré Lewis Mudge, directeur pour l’Afrique centrale à HWR qui ajoute que le gouvernement a hérité d’un système carcéral laissé à l’abandon pendant des décennies et maintenant que le COVID-19 est aux portes des prisons, le temps est compté avant le déclenchement dune possible catastrophe.

Pour HWR, des personnes en détention provisoire pour des infractions mineures devraient être immédiatement remises en liberté. Les personnes âgées, les femmes et les filles enceintes, les personnes vivant avec handicap et celles dont le système immunitaire est compromis ou qui sont atteintes de maladies chroniques qui les exposent à un risque plus élevé de complications dues au COVID-19 devraient également être libérées en priorité, affirme HWR.

Lire aussi  Beni : Plus de 1000 prisonniers évadés dont des ADF et Maï-Maï à la prison de Kangbayi, la société civile demande un bouclage

Depuis le 21 mars dernier, les magistrats ont remis en liberté un peu plus de 2 000 personnes en détention provisoire ou détenues pour des infractions mineures. Ce, afin de réduire la population carcérale de la RDC où 71 % de détenus n’ont pas été reconnus coupables d’un crime ou sont toujours dans l’attente d’un procès.

Rachidi Mabandu Mikondo

Lire aussi

Les plus populaires