mai 5, 2020

Butembo : La société civile accuse des militaires FARDC de percevoir une taxe illégale à la barrière de Kithakandi

Partager cet article

Dans une déclaration publiée lundi 4 mai 2020, la Coordination territoriale de la Nouvelle Société civile Congolaise de Beni a accusé certains militaires des Forces Armées de la RD Congo (FARDC) d’orchestrer des tracasseries à outrance à la barrière de Kithakandi, dans la ville de Butembo (Nord-Kivu).

Son président Moïse Kiputulu indique que « ces militaires loyalistes imposent illégalement chaque jour une somme d’argent évaluée à 500 Francs congolais aux usagers du tronçon routier Butembo-Buthungera qui mène vers la chefferie des Bashu ».

« Tracasserie militaire très gênante et humiliante à la barrière de Kithakandi où les militaires font la loi. Les militaires censés protéger les civils et leurs biens, sont en train de les appauvrir sous les yeux impuissants des autorités militaires. Ils leur disent qu’ils sont autorisés à y être et à percevoir illégalement l’argent », a-t-il regretté.

Cet activiste des droits humains demande à la justice militaire de diligenter les enquêtes et aux autorités militaires d’intervenir le plus tôt possible pour mettre fin à cette aventure.

Fabrice Ngima

45 vues
%d blogueurs aiment cette page :