Ituri : Au moins 11 morts dans une nouvelle attaque des miliciens CODECO à Djugu et Mahagi

11 civils ont été tués dans une double attaque attribuée aux assaillants de CODECO jeudi 14 mai 2020 à Mahagi et Djugu, deux territoires de l’Ituri meurtris par l’activisme de cette milice. D’après les témoignages de la société civile, les assaillants ont attaqué en premier lieu, dans la matinée du jeudi, à Berunda, un village du territoire de Mahagi. 7 personnes y ont été découpées à la machette dont un chef de village, d’autres ont été blessées, a indiqué la société civile.

La deuxième attaque a ciblé deux villages du territoire de Djugu. Ces assaillants auraient décapité 4 civils par machette, parmi lesquelles 3 d’une même famille dans le village de Lora et ont tué une autre personne à l’arme à feu dans le village de Lokpa.

« Ils ont tué 3 personnes à Lora. Dans le village de Lokpa, ils ont tué 1 personne. Ces 4 personnes ont été ligotées avant d’être tuées. Mais deux autres blessées graves ont réussi à s’enfuir. C’est vraiment regrettable », a dit un habitant, membre de la société civile locale.


Les assaillants de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) sèment la terreur et la désolation dans le territoire de Djugu depuis décembre 2017. Depuis le début de l’année 2020, ils font des incursions dans le territoire voisin de Mahagi. Selon la coordination de la société civile en Ituri, cette milice est responsable de la mort de plus de 500 civils, de l’incendie de plus de 2000 villages et du déplacement de plusieurs milliers de civils.

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

Lire aussi

Les plus populaires