RDC-Beni : Des tracasseries policières à l’allure préoccupante décriées à Eringeti

Des tracasseries ont pris une ampleur inquiétante actuellement à Eringeti, agglomération située dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). Ces tracasseries à l’allure préoccupante sont entretenues par certains éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC).

Les victimes sont les passants même certaines personnes rencontrées dans leurs domiciles par ces policiers, lors des patrouilles nocturnes, principalement dans les quartiers Kasana et Wangatu. Ceux-ci dépouillent argent et téléphones portables à leur cible.

Selon quelques victimes interrogées quant à ce, il suffit qu’il sonne 19h (heure locale), les patrouilles nocturnes commencent dans cette partie du territoire de Beni.


« Moi, j’étais à Maboya autour de 19heues. Les policiers m’ont approché me disant qu’il fait déjà nuit. En réponse, je leur ai dit qu’ici c’est chez nous. Nous étions au moins 5 personnes et nous ont demandé de lever les mains en l’air et tout ce qui était dans nos poches a été emporté. Voilà pourquoi, je demande aux autorités de nous aider. Nous nous demandons si ce sont des tracasseries ou des menaces. Lorsque les policiers confondent tout le monde à des Maï-Maï. Alors, nous nous demandons si les téléphones, cartes mémoires, pièces d’identité et argent constituent les gris-gris des Maï-Maï. Ils m’ont rencontré chez moi et ont tout emporté », regrettent les victimes.

Lire aussi  RDC : Deogratias Mutombo invite le président de l'association des banques au respect du seuil de 10.000 USD

Les sources locales renseignent que même les cachots occasionnels sont érigés ça et là où sont jetées les victimes avant d’être dépouillées de tous les biens.

Les mécontents crient au secours des autorités de la Police et celles de l’armée pour mettre fin à ce phénomène récurrent dans cette cette agglomération du territoire de Beni.

Fabrice Ngima, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires