mai 19, 2020

RDC : les confessions religieuses souhaitent que les mesures simplifiant les funérailles continuent même après le Covid-19

Les confessions religieuses saluent la mesure portant interdiction de l’organisation des funérailles pour lutter contre la propagation de la pandémie de coronavirus.

Elles ont réitéré ce soutien à l’issue d’une rencontre tenue Mardi 19 mai entre le premier ministre, Sylvestre Ilunga llunkamba et la délégation de la plateforme des confessions religieuses conduite par le cardinal Fridolin Ambongo.

 » C’était aussi l’occasion pour nos pasteurs de donner l’information, en même temps une demande au premier ministre, que beaucoup de fidèles ont exprimé leur joie par rapport à la mesure simplifiant les funérailles. C’est une mesure qui a beaucoup d’effets positifs notamment la réduction du coût financier. C’était vraiment un scandale même du point de vue financier », a déclaré l’abbé Donatien Nshole à l’issue de la rencontre.

Par ailleurs, les confessions religieuses souhaitent que les mesures simplifiant les funérailles continuent même après le Covid-19.

 » D’aucuns souhaiteraient que cette mesure continue même après la pandémie. Le premier ministre l’a accueilli avec joie comme proposition et c’est fort possible qu’on aille dans ce sens là », a renchéri l’abbé Nshole.

Il sied de signaler que l’interdiction de l’organisation des funérailles figure parmi les mesures de Riposte contre le Coronavirus prises par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Dostin Eugène Luange

132 vues
%d blogueurs aiment cette page :