Nord-Kivu : 400 contacts des cas confirmés dont 100 à haut risque identifiés

Le Gouverneur du Nord-Kivu a pris une série des mesures drastiques après la notification de 7 nouveaux cas positifs au Covid-19 enregistrés en ville de Goma dimanche dernier. La ville de Goma a été isolée pour une durée de 14 jours, au même moment un couvre-feu a été instauré à partir de 20h, heure locale, pour limiter la propagation de cette maladie.

Selon le Gouverneur du Nord-Kivu, ces mesures drastiques ont permis d’identifier au moins 400 cas contacts dont plus de 100 contacts à haut risque de 7 derniers cas confirmés.

« Après la déclaration du couvre-feu, nous sommes au-delà de 400 personnes contacts identifiées et nous espérons que nous allons terminer l’identification de toutes les personnes contacts. Ces mesures ont visé de confiner les gens d’une manière à ne pas les permettre d’aller loin de la ville de Goma, aujourd’hui nous avons identifié 400 personnes contacts, c’est beaucoup pour la ville, nous allons travailler encore une fois pour que la maladie Covid-19 ne puisse pas se répandre « , a dit l’autorité provinciale.


Le chef de l’Exécutif Provincial est revenu également sur les allégations de la population par rapport aux tracasseries policières ou bien des exagérations, rassurant que payer les amendes pour les récalcitrants ne constituent pas une tracasserie. Il appelle la population à déposer leurs plaintes auprès du commissaire provincial de la police au Nord-Kivu pour que les policiers coupables des dérapages soient punis conformément à la loi.

Lire aussi  Flash : La résidence de JM Kabund saccagée par la Garde Républicaine (Proches)

Pour conclure, Carly Nzanzu Kasivita indique que le port des masques reste obligatoire sur toute l’étendue de la ville de Goma jusqu’à ce que la maladie sera maîtrisée.

Tommy Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires