Sénat : Pour avoir donné son opinion sur le dossier Kabund, le chef de cabinet de Samy Badibanga révoqué par Thambwe Mwamba

Le professeur Paul Gaspard Ngondankoy, directeur de cabinet du premier vice-président du sénat Samy Badibanga Ntita est révoqué par le président du sénat Alexis Thambwe Mwamba.

L’information est livrée à la presse par l’association congolaise pour l’accès à la justice, ACAJ, à travers un communiqué de presse rendu public jeudi 18 juin 2020.

D’après l’ACAJ, ce dernier est révoqué pour avoir donné son opinion sur le dossier de destitution du premier vice-président de l’Assemblée nationale Jean Marc Kabund.


 » En tant que constitutionnaliste, le professeur Paul Gaspard a exprimé une opinion scientifique dans un forum privé de l’université catholique du Congo sur WhatsApp, relayé par les réseaux sociaux, pour éclairer l’opinion sur la portée de la décision du conseil d’État dans l’affaire Jean Marc Kabund, spécialement sur l’attitude désinvolte de l’Assemblée nationale de refuser d’exécuter cette décision de justice, en violation flagrante de l’article 151 de la constitution », a fait savoir l’ACAJ.

Lire aussi  Destitué par l'Assemblée Nationale, JM Kalumba en rébellion contre Bahati !

A l’en croire, le directeur de cabinet de Sami Badibanga a expliqué que contrairement à certaines déclarations entendues, le principe de l’inviolabilité du siège du parlement est d’origine règlementaire et n’a pas une valeur constitutionnelle pour s’imposer face à l’article 151 de la constitution.

Alexis Ntambwe Mwamba a décidé de révoquer ce dernier sans l’aval de Samy Badibanga et sans tenir compte de la majorité des sénateurs qui lui suggéraient la voie de la sagesse. L’ACAJ estime que cette révocation constitue une violation flagrante de l’article 23 de la constitution qui garantit la liberté d’expression.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires