Sud-Kivu : Les travailleurs de la sucrerie de Kiliba en sit-in pour réclamer 48 mois de salaire

Les travailleurs de la sucrerie de Kiliba en territoire d’Uvira au Sud Kivu sont en sit in depuis samedi 20 juin 2020. Ces derniers réclament leur salaire 48 mois impayés.


Parmi eux, des enseignants, le personnel soignant, les agents de la garde industrielle ainsi que certains cadres au sein de la société, sont les uns devant la grande porte, et les autres à l’intérieur de l’enclos de cette société.

Julio Rutanganya, porte-parole de ce mouvement explique que ce sit in est un signal fort adressé aux patrons de l’entreprise.


« Nous organisons ce sit in pour réclamer nos arriérés de salaire. Donc l’entreprise nous doit 48 mois pour certains et 30 mois pour d’autres. Nous avons saisi cette opportunité pour réclamer nos droits », declare Julio Rutanganya.

Contacté par Radio Maendeleo, le Dr. Ilumbi Watuna, représentant de Super Group en RDC, actuel actionnaire de la sucrerie du Kivu, reconnait le fondement de la revendication de ces travailleurs.
Toutefois, il leur demande d’être patients comme ils l’ont toujours été. Celui-ci promet de trouver une solution à leurs revendications aussitôt que les frontières de la RDC et le Burundi où se trouvent les décideurs de l’entreprise seront ouvertes.

Pour rappel, une convention aurait été signée par le comité syndical de la sucrerie de Kiliba et la direction générale qui prévoyait la paie par étape de ces arriérés à partir du mois de décembre 2019. Malheureusement, depuis lors, la paie n’est pas intervenue.

Il sied de signaler que la sucrerie de Kiliba a été créée en 1956. Avec un domaine étendu sur plus de 7000 hectares, la sucrerie avait atteint un record de 21 000 tonnes de sucre par an.
Néanmoins, cette entreprise a connu des problèmes dans sa gestion causant ainsi la chute de la production. Suite à l’insécurité qui a caractérisé le pays en 1996, surtout dans sa partie Est, la sucrerie de Kiliba ferma ses portes.
Les activités de cette société ont repris en 2011 et en 2017. Super Group of Compagnies, relance le processus de sa réhabilitation par ses fonds propres.
Au moment de la grande production, la sucrerie de Kiliba employait environ 4000 personnes, faisant d’elle un des poumons d’acier de l’économie nationale.

Lire aussi

Les plus populaires