COVID-19 : Le vice ministre Albert M’peti alerte Ilunkamba sur la « gestion calamiteuse » des fonds alloués à la Riposte par Eteni

Le vice ministre de la santé Albert M’peti Biyombo alerte le premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba sur la gestion calamiteuse et opaque des fonds alloués à la riposte contre la pandémie de coronavirus au ministère de la santé, que chapeaute le Docteur Eteni Longondo.

Dans un mémorandum adressé à Sylvestre Ilunga et consulté mercredi 8 juillet par ACTU7.CD, Albert M’peti dénonce une gabegie financière et l’affairisme qui on élu domicile au ministère de la santé. Il indique qu’il ya des réseaux mafieux qui dilapident et exigent des rétro-commissions jusqu’à la hauteur de 35 ℅ auprès des structures bénéficiaires de ce fonds.

 » Monsieur le premier ministre, je me fais devoir de vous apportez des informations sur la gestion calamiteuse et opaque des fonds alloués à la riposte contre le coronavirus, car ayant l’intime conviction qu’il y a une gabegie financière et l’affairisme qui on élu domicile au ministère de la santé. Cette gestion des fonds alloués par le gouvernement et des fonds reçu par nos partenaires se fait en dehors de toutes orthodoxie financière « , a-t-il écrit.

Lire aussi  UNPC-Congrès de Moanda : Journaliste pour l'unité et la paix annonce un point de presse ce mercredi

Le vice ministre de la santé s’inquiète du fait que le ministre Eteni Longondo signe seul « le décaissement de gros montant » sans toutefois l’associer dans la gestion de ce fonds.

Cependant, il dit subir des fortes pressions pour signer des documents financiers non prioritaires.

Il évoque le paiement des arriérés de plus de deux mois d’achat de produits pharmaceutiques d’entretien hygiénique en faveur de la polyclinique Pierrot Nketi et le paiement en faveur de l’administrateur gestionnaire de l’hôpital Kimbanguistes de Kinshasa pour la paiement des factures des malades insolvables, libérés sur ordre du ministre de la santé.

Face à ces magouilles et pour ne pas tomber dans les dépenses non éligibles qui s’élèvent à plus de 8 millions de dollars américains auprès de la Banque Mondiale, du Fond monetaire International et autres partenaires, Albert M’peti attire l’attention du premier ministre Ilunkamba sur la gestion de ces fonds pour qu’il prenne des disposition pertinentes.

Lire aussi  Beni - Vaccination contre la poliomyélite : Plus de 65.000 enfants attendus dans la zone de santé d'Oïcha

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires