Félix Tshisekedi rentre à Kinshasa sur fond des contestations contre Ronsard Malonda

Félix Tshisekedi est rentré à Kinshasa jeudi 9 juillet à 1h du matin à bord du même avion ayant ramené la nouvelle présidente de V. Club à Kinshasa, Bestine Kazadi. Pour des raisons sécuritaires, le Président de la République a passé la nuit dans sa résidence a N’Sele avant de rejoindre le centre-ville à 6 heures du matin en empruntant la route des Poids lourds.

Le chef de l’État a passé près de cinq jours à Bruxelles, au moment où la RDC traverse une période critique marquée par des tensions ça et là en contestation de la désignation de Ronsard Malonda à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

A Kinshasa, Mbuji-Mayi, Goma, Lubumbashi, Kananga, Kolwezi, Butembo, Tshikapa…la tension monte. Les opposants à l’entérinement de l’Assemblée nationale ne cessent de se manifester. Tous s’y opposent au point de réclamer la démission de Jeanine Mabandu et de son bureau. Certains poussent le pion un peu plus loin pour exiger carrément la dissolution du Parlement.


Ce qui laisse entendre que Félix Tshisekedi devra, dans les jours à venir, se soumettre à un exercice crucial. Le Président congolais, qui a le dernier mot sur la désignation des animateurs de la Centrale électorale, aura à départager les pro et anti Malonda. Félix Tshisekedi devra-t-il simplement investir Ronsard Malonda ou choisir le camp de la rue ? Difficile pour le Président de la République. Celui-ci avait tout de même déclaré lors de son discours à la Nation le 30 juin que « je veillerai personnellement pour que les dirigeants de la CENI répondent aux aspirations de tous ».

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires