Décès de deux élèves finalistes à Masisi : Le Gouv. Provincial rassure qu’il ne ménagera aucun effort pour que les auteurs de ces actes ne restent impunis

Le Gouvernement provincial du Nord-Kivu condamne avec la toute dernière énergie la mort de deux élèves finalistes du primaire de sexe masculin dont l’un par balle et l’autre par noyade dans la rivière Lwindi en groupement Nyamaboko, secteur Katoyi dans le territoire de Masisi, dans une attaque perpétrée par des éléments du groupe Maï-Maï Jeudi 27 août 2020.

Selon le porte-parole du Gouvernement provincial, Jean-Bosco Sebishimbo, ces hommes armés du groupe Maï-Maï étaient conduits par Bahati Kibira Kabasi et se sont d’abord attaqués aux éléments des forces armées de la République Démocratique du Congo avant de mettre fin à la vie des victimes « sauvagement tuées ».

Le Gouvernement provincial, explique le porte-parole, rassure qu’il ne ménagera aucun effort pour que les auteurs de ces actes ne restent impunis.


En même temps, indique Jean-Bosco Sebishimbo, le Gouvernement provincial appelle les forces de sécurité et de défense à redoubler leur vigilance afin que pareil acte ne se répète plus au vu des examens d’État qui pointent à l’horizon.

Lire aussi  Affaire Guelor Kanga : la CAF "rejette purement et simplement la plainte de la FECOFA", le Gabon ne sera pas disqualifié pour la CAN 2021 (officiel)

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a dans un message relayé sur le compte Twitter de la Présidence RDC, présenté ses condoléances les plus émues aux familles éplorées en les rassurant de son engagement ferme de mettre fin à ces actes ignobles.

David Lupemba, à Goma

Lire aussi

Les plus populaires