RDC-Projet Ensemble pour Beni : La société civile appelle la population à soutenir l’initiative et à ne pas céder aux intox

« Le projet Ensemble pour Beni compte plusieurs traces de développement dans la région de Beni, au Nord-Kivu, dans l’Est de la RDC ».

Cette mise au point a été donnée par la présidente de la coordination territoriale de la société civile de Beni dans un entretien accordé à ACTU7.CD jeudi 27 août 2020. À en croire Noella Kathongerwaki, ce projet évolue bien.

« Nous pensons que le projet Ensemble pour Beni évolue bien. Il y a une école qui a été construite à Kamango. A Mbau, précisément à Upende, les pygmées ont été dotés d’un étang piscicole contenant des poissons pour la relance économique. Il y a aussi certaines femmes démunies qui ont eu à bénéficier de l’élevage des poules et lapins. Et à Mavivi, des mamans et jeunes ont été initiés à la coupe et couture et à la coiffure, en vue de leur auto prise en charge. Voilà quelques avancées significatives enregistrées dans le projet Ensemble pour Beni », a-t-elle précisé.

Lire aussi  Kwilu : Les autorités politico-administratives sensibisées au processus de la foresterie communautaire à Bulungu

Noella Kathongerwaki appelle la population de Beni à soutenir ce projet et de « ne pas céder aux intox des personnes mal intentionnées ».

« Nous voulons que la population puisse soutenir ce projet. Les habitants de Kainama étaient alignés sur le projet. Néanmoins, vu l’insécurité qui sévit actuellement dans cette partie du territoire de Beni, les autorités ont préféré attendre et pourront relancer les activités les jours à venir dès que l’insécurité sera éradiquée. Nous devons tous nous approprier ce projet pour qu’on nous ajoute même deux ans », a-t-elle déclaré.

Le projet Ensemble pour Beni compte trois piliers, dont le dialogue démocratique, le retour et la relance économique ainsi que la restauration de l’autorité de l’État. La société civile, quant à elle, participe au premier pilier à travers les organisations suivant leurs domaines d’intervention ou thématique.

Ce projet couvre plusieurs contrées de Beni, notamment le secteur Beni-Mbau (Mavivi, Mbau, Kainama), le secteur de Ruwenzori, la chefferie des Watalinga et la chefferie des Bashu. Il s’inscrit aussi dans le cadre de la stabilisation de la région de Beni en proie aux attaques meurtrières répétitives attribuées aux combattants d’Allied Democratic Forces (ADF), auteurs présumés des milliers de morts à Beni.

Lire aussi  Le Gouvernement rassure : "Des solutions sont en voie d’être trouvées aux mouvements de grèves"

Fabrice Ngima, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires