Kasaï : Démolition des maisons construites anarchiquement au cimetière saint André de Tshikapa

 

Le gouvernement provincial du Kasaï, a procédé ce mercredi 2 Septembre 2020, à la démolition des maisons construites anarchiquement au cimetière saint André, dans la commune de Dibumba 1 à Tshikapa. Cette démolition vient après l’expiration du délai accordé à ces habitants, par le maire de ville Edouard Dikenga.


A travers sa commission de récupération des patrimoines de l’État spoliés, chapeautée par le vice-gouverneur, Gaston Tshimuanga, une quinzaine de nouvelles maisons construites à l’espace saint André, ont été détruites au vu et su de propriétaires.

Timothée Yambo, rapporteur de la commission de récupération et conseiller politique du gouvernement, précise que les cimetières sont protégés par la loi.


« La destruction de ces maisons se conforme à l’édit provincial, qui stipule que les cimetières seront occupés après 50 ans, à dater du dernier enterrement. A notre surprise, plusieurs maisons se font construire sur ce terrain, sur ce lieu sans l’aval du gouvernement provincial, et pendant que les ossements sont encore visibles », explique-t-il.

Il est à noter que, la dernière tombe date de 2018. « laisser cette opération continuer, c’est occasionner la profanation des nos aïeux », a-t-il conclu.

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires