« Ce n’est pas parce que Kabila a violé constamment la constitution que nous accepterons que ce régime le fasse aussi » (Ados Ndombasi)

Le Député National de l’Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé), Ados Ndombasi n’est pas resté silencieux face à la polémique de mise en accusation du Chef de l’État Félix Tshisekedi pour « violation intentionnelle de la constitution », à travers ses récentes ordonnances sur la réforme de l’appareil judiciaire.

Se confiant à ACTU7.CD, jeudi 3 septembre 2020, ce proche de Martin Fayulu trouve « qu’il est inadminisible que Félix Tshisekedi revienne à ce que son prédécesseur Joseph Kabila avait fait à plusieurs reprises ».

« En nommant les deux juges à la cour de cassation, Felix Tshisekedi savait très bien qu’il violait la constitution, alors qu’ils étaient en plein mandat à la Cour Constitutionnelle. Ce n’est pas parce que Joseph Kabila a violé constamment notre constitution que nous allons accepter que ce régime le fasse aussi », a t-il martelé.


Par ailleurs, il estime que la constitution, texte fondamental de son pays, n’appartient ni à LAMUKA ni au FCC, moins encore au CACH.

Lire aussi  Insécurité à Beni : Nyonyi Bwanakawa charge le gouvernement provincial et des députés

« Chaque congolais sans exception aucune, a l’obligation de la respecter et de le faire respecter », a t-il conclu.

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires