Sankuru : Le Nouveau procureur Général appelé « à ne pas tomber dans les erreurs de ses prédécesseurs »

Dans une lettre ouverte adressée au nouveau procureur général près la cour d’appel du Sankuru à Lodja, Me Trésor Ombaku Onakoy, avocat, moniteur et activiste des droits de l’homme au Sankuru, appelle le nouveau magistrat Aubin Lyeli à une prise de conscience de sa responsabilité dans la lutte contre la délinquance, par son devoir et pouvoir d’exercer l’action publique dont sa plénitude lui revient dans le ressort de la province du Sankuru.

Selon cet activiste des droits de l’homme, la population de cette partie du pays assiste depuis un bon moment, à un laxisme de l’appareil judiciaire du Sankuru face à la délinquance et à la criminalité.

Dans sa lettre, Me Trésor Ombaku Onakoy dit vouloir éveiller par son attachement au sentiment de justice, l’attention du nouveau procureur général près la cour d’appel du Sankuru afin « qu’il ne tombe pas dans les erreurs de ses prédécesseurs » et dans ce que autre fois la population du Sankuru condamnait.

Lire aussi  Probable éruption volcanique : Muhindo Nzangi encourage la population à quitter la ville pour se mettre à l'abris du risque

« Vous êtes un nouveau procureur général, le peuple espère une nouvelle politique de l’exercice de l’action publique dans un milieu où le taux des crimes semble dépasser le seuil tolérable, vous ne vous sentirez donc nullement offensé par cette correspondance », écrit-il.

Il a demandé en même temps au nouveau procureur général « de bien vouloir réorganiser les choses au niveau du parquet de manière à rendre ponctuel le traitement des dossiers judiciaires.

Cet avocat, moniteur et activiste pro-droit de l’homme appelle le procureur du parquet général de Sankuru à mettre fin au coulage des recettes découlant des amendes transactionnelles, aux arrestations arbitraires.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires