Kasaï-Central : l’Assemblée provinciale réactive la commission d’enquête « Wishiya » pour récupérer les biens de l’Etat spoliés par des particuliers

Les députés provinciaux de la province du Kasai-Central ont repris le chemin de l’hémicycle le mercredi 30 septembre 2020, en session parlementaire de septembre.

L’ouverture de cette session a été effectuée à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central par le Président de cet organe délibérant. Au delà de son caractère budgétaire, Patrice Aimé Sessanga a annoncé dans son discours la réactivation de la commission antérieure d’enquête dénommée  »Wishiya » pour récupérer et restituer les biens de l’Etat spoliés par les particuliers.

Le Président de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central révèle que certains véhicules récupérés par cette commission dans le temps n’ont pas été restitués aux services utilisateurs.


« Dans le domaine du contrôle parlementaire, avant d’amorcer d’autres missions d’enquêtes, il conviendrait que nous nous penchons sur l’évaluation de l’aboutissement des commissions antérieures notamment la commission d’enquête Wishiya » a-t-il dit, avant d’ajouter, « il nous arrive d’apprendre que les véhicules récupérés par cette commission au lieu de les restituer aux services utilisateurs, tels que la zone de santé de Lukonga, la direction provinciale de la santé et le territoire de Demba, ont été de nouveau spoliés par les particuliers »

Précisons également que dans le cadre de l’application de l’article 136 du règlement intérieur de l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central préconisant le contrôle interne, le président de cette institution a donné une semaine à la commission de comptabilité pour déposer son rapport pour permettre l’évaluation de la gestion interne de cet organe délibérant, une année et huit mois par Patrice Aimé Sessanga.

Jérémie Descon Muambi, à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires