octobre 14, 2020

Sud-Kivu : les responsables du PNKB alertent à nouveau sur la présence des pygmées dans le site

 

Les responsables du Parc National de Kahuzi Biega, PNKB, dénoncent la présence de certains pygmées dans ce site du patrimoine mondial. Selon le chargé de communication du PNKB, Hubert Mulongoy qui a contacté ACTU7.CD, ces autochtones pygmées s’adonnent de nouveau à la destruction de l’environnement et à l’abattage des arbres dans le parc.
Certains parmi ces pygmées sont porteurs d’armes et sont instrumentalisés par certaines organisations non gouvernementales, indique Hubert Mulongoy.

Ce dernier condamne cette situation et insiste sur l’implication des services habilités afin de protéger le PNKB.
« Ces ONG doivent être retirées sur la liste des organisations qui fonctionnent dans la province du Sud-Kivu parce qu’au lieu de se lancer dans le développement, elles sont impliquées dans les troubles pour ternir l’image de la province. Nous devons nous saisir de cette question là et sanctionner ces ONG qui sont par ailleurs bien identifiées », déclare Hubert Mulongoy.
Il sied de signaler que des affrontements entre éco-gardes et peuples autochtones pygmées sont récurrents dans le Parc National de Kahuzi Biega. Le PNKB accuse souvent les pygmées d’être à la base de l’exploitation illicite des minerais dans le Parc et l’abattage des arbres.

Se considérant comme premiers occupants du Congo, les pygmées menacent de rentrer toujours dans le Parc.

La Rédaction

153 vues
%d blogueurs aiment cette page :