Beni : Plus de 1000 prisonniers évadés dont des ADF et Maï-Maï à la prison de Kangbayi, la société civile demande un bouclage

La société civile de la ville de Beni demande aux autorités urbaines de Beni et aux services de sécurité de décréter un couvre-feu et un bouclage urgents dans la commune Beu en ville de Beni pour retrouver les détenus qui se sont évadés de la prison centrale de Kangbayi située dans cette commune en ville de Beni.

Selon Kizito Bin Hangi, président de la société civile de Beni, parmi les évadés, plusieurs rebelles ougandais de l’ADF et des Maï-Maï (plus de 1000 prisonniers évadés) qui constituent un grand danger pour la population, doivent être vite retrouvés et mis hors d’état de nuire. Pour lui, seuls le bouclage et le couvre-feu ce matin à Beu peuvent augmenter la chance de les retrouver car explique-t-il, nombreux seraient encore en cachette dans des maisons dans cette commune.

Parmi les facteurs qui auraient favorisé ces évasions outre l’attaque des hommes armés, la société civile cite notamment les conditions de vie des prisonniers très précaires suite à la famine et la non évolution de plusieurs dossiers en cours d’instruction.


Kizito Bin Hangi appelle à cet effet la population à collaborer avec les services de sécurité pour dénoncer tout mouvement suspect et toute personne suspecte.

Lire aussi  Ituri : L'arrêt des activités scolaires et de soins de santé bloquent le retour de plusieurs familles à Manya (Reportage)

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires