Prestation de serment des juges de la Cour Const., Diomi à Mabunda et Thambwe : « Maintenant, ça sera biceps contre biceps »

« L’erreur fatale de Madame Jeanine Mabunda et Monsieur Alexis Ntambwe est celle de vouloir, à tout prix montrer les biceps. Maintenant, ça sera biceps contre biceps ; ceux du peuple congolais contre ceux de la Fédération des clopins-clopants du FCC », c’est en ces termes qu’a réagi Eugène Diomi Ndongola, President de la Démocratie Chrétienne au sujet de deux Présidents du parlement qui ont décidé de saboter la cérémonie de prestation de serment de trois juges récemment nommés à la cour constitutionnelle par Félix Tshisekedi.

D’après une correspondance parvenue à ACTU7.CD le mardi 20 octobre, les deux présidents du Sénat et de l’assemblée nationale en complicité ont refusé d’organiser la cérémonie tel que demandé par le chef de l’État, Félix Tshisekedi. Ils ont confirmé de ne pas participer à cette cérémonie.

Pendant ce temps, le protocole d’État et d’autres services de la présidence ont pris d’assaut le palais du peuple afin de préparer la cérémonie de prestation de serment des nouveaux juges de la cour constitutionnelle.

Lire aussi  RDC : La CENI lance l'opération de dépôt des candidatures pour la députation provinciale et des conseillers communaux

José Muyaya

Lire aussi

Les plus populaires