Serment de nouveaux juges : Comme Kabuya, Péter Kazadi accuse aussi députés et sénateurs FCC d’avoir touché chacun 300 USD pour boycotter la cérémonie

 

Péter Kazadi accuse les députés et sénateurs du Front commun pour le Congo (FCC) d’avoir touché chacun une somme de 300 dollars américains. Cette prime, soutient le député provincial de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), vise à boycotter la prestation, le mercredi 21 octobre au Palais du peuple, de serment de trois nouveaux juges de la Cour constitutionnelle nommés le 17 juillet par Félix Tshisekedi.

Dans un tweet posté le mardi 20 octobre, ce cadre du parti présidentiel écrit : « en mode reptation, ils ont chacun perçu 300 USD pour boycotter la cérémonie de prestation de serment des magistrats de la Cour Constitutionnelle ». Peter Kazadi promet que « le peuple souverain occupera leurs sièges dans l’hémicycle et ensemble avec le chef de l’Etat, ils prendront acte dudit serment ».

Devant les combattants au siège du parti ce mardi à Limete, Augustin Kabuya, secrétaire général de l’UDPS a également dénoncé cette pratique de leur allié le front commun pour le Congo qui a remis 300 USD à chaque élu membre pour boycotter la cérémonie de prestation de serment des nouveaux juges de la cour constitutionnelle ce mercredi 21 octobre au palais du peuple.

Lire aussi  Marche de LAMUKA: "Adolphe Muzito n'est pas monté sur le podium suite à une crise"

Dans une correspondance adressée à la Présidence de la République, Jeanine Mabunda et Alexis Thambwe ont refusé d’organiser la cérémonie comme l’a demandé le chef de l’État. En plus, les deux présidents du Parlement refusent de participer à cette prestation de serment de ces trois juges dont « la nomination n’a pas respecté les lois du pays ».

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires