Kasaï-Central/Assemblée Provinciale : Poursuites judiciaires annoncées pour les individus détenant des véhiculesde l’Etat (Commission Wishiya)

 

Wishiya Bakatushipa, élu provincial et président de la commission Wishiya à l’assemblée provinciale du Kasaï-Central s’est indigné au sujet des véhicules de service public détenus par des individus et a annoncé des poursuites judiciaires contre tout celui qui sera trempé.

 » vous allez remarquer que parmi ces véhicules, il y avait les véhicules de service, comme l’ambulance de Lukonga, le véhicule de la DPS ( division provinciale de la santé). Il fallait que le gouvernement provincial puisse les retourner dans leurs services. Ça n’a jamais été le cas », a-t-il laissé entendre.

A lui de poursuivre, « ils se sont distribués des véhicules, ce sont des individus, des privés qui roulaient déjà avec, comment pouvez-vous prendre un véhicule comme l’ambulance de l’hôpital général de référence de Lukonga, enlever la peinture et la mention Lukonga et puis commencer à rouler avec ? ».


Toutes choses restant égales par ailleurs, Wishiya Bakatushipa annonce que cette fois-ci tout celui qui sera trempé sera déféré devant la justice.

Lire aussi  Un proche de Katumbi répond à Kabund : "L'UDPS doit cesser de faire l'apologie de la conservation du pouvoir"

 » Nul n’est au dessus de la loi, nous croyons qu’il faut mettre fin à l’impunité, la province ne pourra jamais décoller s’il y a les éléphants. Cette fois-ci nous ne pouvons pas accepter. Celui qui sera trempé, sera déféré devant la justice pour répondre de ses actes », a-t-il conclu.

Pour mémoire, lors de la plénière du lundi 26 octobre 2020 à l’assemblée provinciale du Kasaï-Central, présidée par son président Patrice Aimé Sesanga, plusieurs commissions ont été mises en place et seront déployées incessamment dans toutes les institutions de la province pour enquête et contrôle.

Jérémie Descon Muambi à Kananga

Lire aussi

Les plus populaires