Présumé détournement au CNSA : Olenghankoy convoqué ce mercredi par le Procureur général près la Cour de cassation

 

Le président du Conseil national de suivi de l’Accord de la Saint-Sylvestre (CNSA) est convoqué ce mercredi 28 octobre par le Procureur général près la Cour de cassation. « J’ai l’honneur de vous inviter à vous présenter à l’Office de Monsieur le Procureur général près la Cour de cassation (…) ce mercredi 28 octobre pour des faits dont connaissance vous sera communiquée sur place… », peut-on lire dans ce document signé par le Premier secrétaire Alexis Amisi Ometete.

Que reproche-t-on à Joseph Olenghankoy ? Difficile d’entrer dans la mémoire du Procureur général. Mais toujours est-il que dans son rapport publié le mercredi 10 juin 2020, l’ODEP a soupçonné le président du CNSA de détournement de plus 3.087.630 de dollars américains sortis du Trésor public pour la prime et les salaires de 18 membres non actifs depuis plusieurs mois.

En plus, l’ODEP a révélé que le bureau du CNSA situé dans la commune de la Gombe appartiendrait à son président dont il est le locataire.
A en croire ledit rapport, Joseph Olenghakoy a sous-logé le CNSA en violation de la loi. Cette structure a fait remarquer que le CNSA, qui ne compte aujourd’hui que 9 membres sur 18 au départ, reçoit du trésor public plus d’1 million de dollars américains par année.

Lire aussi  Dossier F. Kambere : Le PPRD dénonce « un procès politique monté savamment par le pouvoir en place utilisant une justice instrumentalisée »

Par conséquent, l’ODEP (Observatoire de la dépense publique) a demandé au président de la République de dissoudre cette institution issue d’un compromis politique de la CENCO. « Le processus électoral a déjà pris fin depuis le dépôt du rapport annuel de la CENI », a conclu le rapport de l’ODEP.

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires