Effondrement du pont Kasaï : la Lucha appelle le gouvernement central à trouver des solutions urgentes

Dans un message d’alerte rendu public par la section Kasaï, le mouvement citoyen lutte pour le changement (LUCHA), appelle à l’implication du gouvernement central dans la recherche des solutions palliatives pour permettre à la population de traverser sur la rivière Kasaï à Tshikapa.

« Que le gouvernement national vienne au secours du gouvernement provincial qui, à l’heure actuelle, est non seulement incapable mais aussi et surtout débordé par les évènements, en réhabilitant sans attendre ce pont d’intérêt national », a rappelé Joël Minga dans un document dont une copie est parvenue à ACTU7.CD.

Hormis les moyens déjà disponibles, la Lucha demande à Dieudonné Pieme d’ajouter d’autres canaux pour faciliter la traversée de la population.


« Que le gouvernement provincial mette en place un comité d’urgence composé de l’État et de la société civile pour examiner les dégâts à la base de l’écroulement, et apporter des solutions adéquates mais aussi mettre à la disposition de la population des motopompes, des pirogues et bacs pouvant faciliter la traversée à un coût raisonnable, si possible gratuitement pour tous les élèves et écoliers. Ceci leur permettra d’être réguliers aux cours », peut-on lire dans le document.

Lire aussi  Kinshasa : Des activistes annoncent un sit-in le 02 octobre devant le palais de la justice pour exiger la réhabilitation de l'hôpital Maman Yemo

A l’en croire « la Lucha invite la population à s’abstenir de toute pratique qui risque de conduire à des pertes en vies humaines. C’est le cas par exemple de laisser les enfants traverser eux-mêmes ».

Diaris Kindalo à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires