octobre 30, 2020

RDC/Téléphones contrefaits : Des mouvements citoyens annoncent le lancement le 09 novembre, d’une compagne de sensibilisation sur le bien-fondé du RAM

Partager cet article

En perceptive du lancement de la campagne de sensibilisation de la population sur le projet d’identification des appareils mobiles en RDC (RAM), initié par le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC) Augustin Kibassa Maliba, le collectif des mouvements citoyens a été reçu le 24 octobre par le Président de l’autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC) Christian Katende à Kinshasa.

Il était question tout au long de ces échanges, d’approfondir les discussions sur l’apport du projet RAM (Registre des appareils mobiles) dans le processus du développement tant sanitaire, sécuritaire, économique et social en République Démocratique du Congo.

Sur le plan sanitaire, Christian Katende a expliqué que le RAM va lutter contre l’exposition des congolais aux effets toxiques des appareils non-conformes aux normes nationales et internationales.

Par ailleurs, sur le plan sécuritaire, cette identification des appareils mobiles permettra d’accroître la sécurité et la qualité de services des réseaux mobiles, et décourager le vol d’appareils qui est suivi souvent d’actes violents, a-t-il fait savoir.

Sur le plan économique, le RAM va assainir le secteur de télécommunications, optimisant l’essor du numérique et favorisant l’investissement des compagnies internationales.

Ayant bénéficié toutes ces explications, le collectif des mouvements citoyens composé de Debout na Nko, APACHA-RDR (Alliance des Patriotes pour le Changement), Lutte Positive LUCOV, Congolais Debout, Muana Mboka, Jeunesse en Action, ECCHA, a décidé de lancer le lundi 09 novembre prochain, la compagne d’edification et de sensibilisation de la population sur le bien fondé du projet de certification des appareils mobiles en RDC (RAM) en collaboration avec le ministère des PTNTIC.

Selon les organisateurs, cette campagne débutera du lundi 09 novembre au vendredi 11 décembre 2020 en raison de deux jours de descentes sur terrain par semaine.

Le collectif des mouvements citoyens fera cette campagne sur les différents rond-points notamment victoire, Ngaba, huilleries, Magazin, UPN, marché Zando, Marché Bitabe au niveau de Liberté, Marché Matadi Kibala, Kingasani ya suka et dans le Campus de l’UNIKIN.

Le Coordonnateur de ce collectif Muanda Musoli-Kanga sollicite la collaboration du gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka et des Autorités Municipales pour le bon déroulement de cette campagne d’édification de la population sur le bien fondé du projet RAM.

Dans la foulée, les Mouvements citoyens invitent enfin la population à soutenir le projet RAM pour sa propre sécurité et un meilleur essor numérique.

Dostin Eugène Luange


Partager cet article
Actu7.cd