Beni : Certains éléments FARDC accusés de tracasseries et vols à Bulongo

 

Certains éléments des Forces Armés de la République Démocratique du Congo (FARDC) sont accusés d’être auteurs de certains cas de vols à main armée dans la commune de Bulongo, en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

C’est la société civile locale qui « s’attaque à ces brebis galeuses de l’armée » qui, selon Alix Nyanza, son rapporteur, « tracassent aussi des civils ».

Cet acteur de la société civile cite notamment le dernier cas enregistré la nuit du mardi 10 à ce mercredi 11 novembre quand des militaires qui provenaient des bistrots ont visité “plusieurs maisons” emportant de l’argent et d’autres biens de grande valeur.


Cette structure citoyenne regrette que la hiérarchie militaire laisse impunie de tels actes “alors que les auteurs sont bien identifiés”.

“Ces commandos FARDC incontrôlés profitent de la situation sécuritaire précaire aux alentours de Bulongo comme à Kisima et ailleurs pour que la population assimile leurs actes à ceux des ADF”, a indiqué à ACTU7.CD Alexis Nyanza.

Lire aussi  Criminalité en Ituri : 22 présumés bandits présentés au Gouverneur militaire à Bunia

Il sied de noter qu’un de ces militaires incontrôlés a d’ailleurs été maîtrisé et se trouve entre les mains des services spécialisés qui promettent de “mettre hors d’état de nuire” tous les malfrats.

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires