Le parti politique Avance favorable aux consultations présidentielles et à l’avènement de l’Union Sacrée

 

Le parti politique Avance se dit favorable aux consultations initiées par le Chef de l’État Félix Tshisekedi et est disposé à collaborer avec lui au sein de l’Union Sacrée pour la Nation dont la création est interviendra incessamment. Ghislain Mwanji, son Président l’a dit à ACTU7.CD, au cours un entretien. Selon lui, le mouvement politique Avance, qui pourtant est sorti des entrailles du Front Commun pour le Congo, a réalisé que l’attitude politique adoptée par Félix Tshisekedi dans la gestion de la crise actuelle corrobore avec son agenda « qui combat l’immobilisme politique ».

« Dès notre création, nous avons fustigé l’immobilisme. Nous avons diagnostiqué le disfonctionnement des institutions de la République. Le Président nous avez trouvé sur cette voie là. Nous avons dénoncé l’immobilisme tout en appelant à une Union d’émergence des forces acquises au progrès. De ce fait, les consultations lancées par le Président Tshisekedi pour atteindre cet appel ne peuvent que rencontrer notre crédo en tant que mouvement politique et citoyen Avance », a t-il confié.

Lire aussi  Sénat : Vers un deuxième tour entre Endundo et Sanguma au poste de deuxième vice-président

Maître Ghislain Mwanji profite de ce fait pour suggérer au Président de la République le cahier des charges de Avance « pour une sortie de crise crise apaisée et le progrès social, lequel cahier des charges lui sera soumis au moment où Avance, en tant que mouvement politique sera aussi reçu ».


« Avance travaille pour le bien être du peuple Congo. Nous refusons la polarisation de scène politique. Ces consultations ont déjà reçu plusieurs personnalités et partis politiques. Avance est aussi sur cette voie des consultations. Nous avons un cahier des charges à soumettre au Chef de l’État Félix Tshisekedi. C’est à lui que nous réservons la primeure », a-t-il ajouté.

S’agissant de l’Union Sacrée pour la Nation, Avance salue déjà son avènement.

« Nous savons que beaucoup de pessimistes ne donnent pas la chance à ces consultations politiciennes amorcées par le Président de la République. Ils sont par contre habitués à la dégénérescence de notre pays. Ce sont des personnes qui ne croient pas à la renaissance du Congo. Alors que nous devons tous nous investir sur le chemin du développement. Avance pense comme toutes les personnalités consultées que l’heure n’est plus à la distraction, au pessimisme et au négationnisme », a-t-il renchéri.

Lire aussi  Réformes électorales : Les auteurs de l'appel au consensus chez Ilunkamba

Il conclut que Avance est de la génération qui estime que le Congo doit avancer. D’où « sa disponibilité à accompagner les initiatives susceptibles de faire avancer le pays sous la direction de Félix Tshisekedi ».

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires