Kasaï Oriental : Le Maire de Mbuji-Mayi demande aux responsables des églises d’organiser les cultes de fin d’année avant les heures de couvre-feu

 

Le Maire de Mbuji-Mayi Louis d’or Ntumba Tshiapota appelle les responsables des églises d’organiser les cultes de fin d’année avant l’heure indiquée pour le couvre-feu. Il appelle la population au respect strict des mesures barrières pendant cette période de Coronavirus.

 » Je rappelle la mesure du chef de l’État, les églises fonctionnent, et cela à partir du matin jusqu’avant 21h. Toute église qui voudrait organiser la prière, doit le faire avant qu’il ne soit 21 heures. Parce que lorsqu’il sera l’heure de couvre-feu la police sera là pour les empêcher. Donc ils doivent aussi sécuriser leurs fidèles, les libérer avant 20h30 serait aussi bien, cela pour leur permettre d’arriver à leurs domiciles avant l’heure. Il n’y a pas des cultes des nuits sur toute la ville », a-t-il déclaré.

Louis D’or Ntumba appelle ses administrés au respect strict des mesures, car le couvre-feu n’exclut personne. Le couvre-feu décrété par les autorités congolaises a débuté vendredi 18 décembre à 21 heures.

Lire aussi  Mai-Ndombe : 67 morts, plus de 300 rescapés et plusieurs disparus, bilan provisoire du naufrage d'une baleinière sur le fleuve Congo

A Mbuji-Mayi, les policiers sont déployés sur plusieurs artères pour faire appliquer le couvre-feu. Pour mieux faire le travail, les hommes de la loi barricadent quelques routes à l’aide de tronc d’arbres, des étagères, des kiosques et des cabines publiques.

Hervé Landry Ngoyi, à Mbuji-Mayi

Lire aussi

Les plus populaires