Justice : les premiers présidents des cours d’appel invités à surseoir à l’exécution forcée des décisions de justice pendant les festivités

 

Dans une correspondance transmise jeudi 24 à ACTU7.CD, le Premier président de la cour de cassation, David Christophe Mukendi Musanga a instruit les premiers présidents des cours d’appel à surseoir à l’exécution forcée des décisions de justice durant la période allant du 18 décembre au 15 janvier 2020.

Cette décision est prise en vue de permettre à ces premiers présidents de bien passer les festivités de nouvel an qui profilent à l’horizon.

 » Monsieurs les premiers présidents, en vue de prévenir des situations aux conséquences sociales inattendues et de permettre aux uns et autres de passer en toute quiétude les festivités de nouvel an 2021, je vous demande d’instruire comme les années antérieures, les juridictions respectives relevant de votre autorité de surseoir à l’exécution forcée des décisions de justice des juridictions de l’ordre durant la période allant du 18 décembre au 15 janvier 2020″, a écrit David Christophe Mukendi Musanga.


Pendant ce temps, les personnes détenues dans les différents cachots des parquets vont continuer à croupir jusqu’à la levée de cette décision.

Lire aussi  RDC : Le procureur général près la Cour d'Appel de Kinshasa/Gombe "appelé à enquêter sur Jules Alingete accusé de corruption et détournement"

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires