janvier 11, 2021

La LINAFOOT ne prend pas acte de la mutation du FC Renaissance en société, nouvel échec pour Mukuna

Partager cet article

 

La Ligue nationale de football (LINAFOOT) ne prend pas acte de la mutation du FC Renaissance de l’ASBL en société anonyme à objet sportif (SAOS) comme l’a voulu Pascal Mukuna. En réponse à la lettre introduite le 5 janvier à ce sujet, cette instance sportive organisatrice du championnat national de football rejette la demande de cette modification structurelle. C’est ce que les supporters du club ont appris hier lundi 11 janvier au terme d’une marche organisée sur le boulevard du 30 juin jusqu’au siège de l’instance faitière du football congolais.

En rejetant en bloc la demande de Pascal Mukuna, la Linafoot s’est basée sur deux raisons principales. Il s’agit d’abord des articles 71 et 82 des Règlements sportifs et sportifs (RGS). D’après ces prescrits, « cette opération ne peut se dérouler que pendant l’intersaison ». Enregistré en tant qu’ASBL au début du championnat en cours, le club ne peut changer de statut en pleine saison. La Linafoot s’est ensuite basée sur des courriers reçus. Elle constate également que le comité sportif du FC Renaissance est devenu minoritaire, plusieurs membres ayant démissionnés.

Face à cette situation de crise, la Linafoot invite le club cher au président Pascal Mukuna à convoquer une assemblée générale extraordinaire afin de compléter son comité sportif, « condition sine quoi non pour poursuivre le championnat », précise la lettre une lettre remise notamment aux membres du Comité national de supporters (CNS) présents à la Linafoot.

Ce refus catégorique de la Linafoot d’accepter la mutation du FC Renaissance en société est un nouvel échec de la démarche de Pascal Mukuna. Recalé à la justice et au secrétariat général aux Sports, l’évêque fait face à une fronde en interne. Supporters et co-fondateurs et autres membres du club ne veulent plus voir Mukuna à la tête de l’équipe et ne jurent que la tenue d’une assemblée extraordinaire et élective à l’issue de laquelle sortira un nouveau comité dirigeant.

Rachidi Mabandu

 221 vues


Partager cet article