janvier 12, 2021

Assemblée nationale : le bureau d’âge dit ne pas être saisi de prétendues pétitions des élus FCC (document)

Partager cet article

 

A travers une mise au point dont une copie est parvenue à ACTU7.CD, le bureau d’âge de l’Assemblée nationale dit ne pas être saisi de prétendues pétitions mises en circulation sur les réseaux sociaux par les élus du FCC depuis ce mardi 12 Janvier 2021 avec 141 signatures.

Pour le bureau d’âge, les accusations qui s’y trouvent sont fausses et non fondées, car selon le règlement d’ordre intérieur aucune disposition ne prévoit une quelconque procédure d’examen de pétition contre le bureau d’âge surtout pendant cette période de la session extraordinaire.

A en croire le même communiqué, cette initiative n’a aucun fondement juridique. Le bureau d’âge dirigé par Christophe Mboso Kodia rassure à la population congolaise qu’il poursuivra inlassablement et de manière imperturbable les travaux de la session extraordinaire jusqu’à l’élection et l’installation du bureau définitif. Il « invite cependant les députés à la vigilance afin de barrer la route aux ennemis du peuple congolais ».

Le bureau d’âge note que « c’est depuis la déchéance du bureau Mabunda que les initiateurs de cette démarche tentent de perturber le déroulement normal de la session extraordinaire en multipliant les attaques et diabolisation par la propagation de fausses nouvelles ».

Selon certaines sources, « les initiateurs des pétitions diffusées sur les réseaux sociaux reprochent au bureau d’âge, notamment d’avoir outrepassé les compétences dévolues au bureau provisoire d’une institution comme l’Assemblée Nationale, qui selon eux, ne se limitent qu’à l’élection du bureau définitif selon le Règlement intérieur de cette chambre ».

D’jessy M’boma B

 306 vues


Partager cet article