Mai-Ndombe : Crispin Ipondo Banda annonce la délocalisation de la Direction Générale des Recettes de Mai-Ndombe pour Moushie

 

La Direction Générale des Recettes de Mai-Ndombe (DGRM) sera délocalisée de la ville d’Inongo, chef-lieu de la province du Mai-Ndombe pour la cité de Moushie, en territoire portant le même nom dans les prochains jours.

Cette annonce a été faite à la presse par le ministre provincial de l’éducation, tourisme, communication et médias et porte-parole du gouvernement provincial du Mai-Ndombe, Crispin Ipondo Banda le mardi 11 janvier 2021, à l’issue du conseil des ministres, présidé par le gouverneur de province Mputu Paul.

Il s’agit d’une première réunion des ministres de l’année 2021, intervenue deux jours après le retour du gouverneur en province. Celui-ci était à Kinshasa où il a participé à la deuxième conférence des gouverneurs convoquée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi.


« Avec l’existence de la pandemie de COVID-19, notre pays traverse des moments très difficiles où son économie a des sérieux problèmes. Et comme conséquence, des gouvernements provinciaux accusent plusieurs mois sans frais des rétrocessions », a fait savoir le porte-parole du gouvernement provincial du Mai-Ndombe, qui ajoute que, « pour remédier à cette situation, il a été décidé lors du conseil des ministres, la restructuration et la délocalisation de la Direction Générale des Recettes du Mai-Ndombe (DGRM) pour Moushie ».

Crispin Ipondo Banda a dans son compte rendu justifié que ce choix a été opéré pour freiner plusieurs évasions fiscales dont la province est victime la plupart de fois.

« Notre population doit savoir que ce service d’assiette provincial est le seul canal qui peut permettre à la province du Mai-Ndombe de se développer. D’où la DGRM a la lourde mission de maximiser des recettes pendant cette dure épreuve de l’existence de la pandémie de COVID-19 pour sauver le train du développement de notre province qui est déjà en marche », a-t-il renchéri.

Outre ce point, il a été aussi annoncé l’installation de deux bacs dans les rivières de Lediba et Lokolama ainsi que la création des entreprises avec comme objectif principal réduire le chômage.

Armand Minimio, à Inongo

Lire aussi

Les plus populaires