janvier 12, 2021

RDC : « vu son profil, son expérience et la maîtrise du contexte politique congolais, JP Luhau mérite le perchoir de l’Ass. Nat. » (Fiston Ilangi)

Partager cet article

 

L’urbaniste Fiston Ilangi Ndeke, jeune élite congolaise et assistant 2è mandat à l’Institut Supérieur d’Architecture et d’Urbanisme (ISAU) soutient la candidature de Jean-Pierre Lihau au perchoir de l’Assemblée Nationale.

Se confiant à ACTU7.CD, il évoque la possibilité de voir Jean-Pierre Lihau, membre du groupe parlementaire PPRD et Alliés, diriger l’Assemblée nationale. Il a loué son expérience à la chambre basse du parlement, son intérêt pour la bonne gouvernance mais aussi et surtout sa maîtrise du contexte politique congolais.

« En toute honnêteté et sans penchant politique, Jean-Pierre Lihau, mérite de présider l’Assemblée Nationale. D’ailleurs, je ne suis ni de sa famille biologique et encore moins de son parti politique. Je loue son expérience à l’Assemblée Nationale, d’abord comme Directeur de Cabinet d’Aubin Minaku comme Président de l’Assemblée Nationale qui lui a permis d’avoir la maîtrise des questions parlementaires, puis comme député national, élu de Bumba sur la liste du PPRD », a-t-il déclaré.

Celui-ci ajoute, « Jean-Pierre Lihau est un partisan de la bonne gouvernance et technocrate. Souvenez-vous, il a été le tout premier député du PPRD qui a brisé la peur en acceptant d’aller rencontrer le Chef de l’État Félix Tshisekedi lors des consultations, pendant que beaucoup de sa famille politique avaient préféré se soumettre au mot d’ordre du FCC. Il est donc, le premier à avoir compris et incarné la vision du changement qu’envisage le President de la République, à travers l’union sacrée de la nation ».

En effet, après la scission de la coalition FCC-CACH, le président de la République Félix Tshisekedi, a lancé un appel du pied à toutes les forces politiques pour créer l’Union sacrée de la nation, pour laquelle, il a récemment désigné Modeste Bahati comme informateur pour identifier une nouvelle majorité.

« Nous avons aussi appris que plusieurs transfuges du PPRD et du FCC ont saisi le Président de la République pour qu’il leur confie la Présidence de l’Assemblée Nationale. Et là, le choix est clair. Jean-Pierre Lihau c’est lui qui a stimulé cette vague de députés PPRD et plusieurs autres du FCC à rejoindre le Chef de l’État. Symbole du courage, il saura donc gérer et organiser la chambre basse du parlement qui est un atout majeur dans la concrétisation de cette vision de l’union sacrée », recherit l’urbaniste Fiston Ilangi Ndeke.

La chambre basse du parlement est dirigée pour le moment par le bureau d’âge depuis l’éviction de Jeanine Mabunda et cie. Ce nouveau bureau aura pour tâche, d’installer le bureau définitif de l’Assemblée nationale, après avoir examiné quelques lois de ratification, vidé la question sur la poursuite de l’examen des pétitions à charge d’un membre du bureau définitif, et de s’assurer du contrôle parlementaire.

Josué Mfutila

 707 vues


Partager cet article