janvier 14, 2021

Maï-Ndombe : Des motocyclistes menacent d’augmenter le prix de la course à 1000fc au lieu de 500fc suite à la hausse du prix de carburant

Partager cet article

 

Il s’observe ces derniers jours sur le marché de Inongo, la montée en flèche des prix du carburant. Un litre d’essence est passé de 2800fc à 3500fc. La montée vertigineuse de prix de ces produits inflammables est observée dans les différents points de vente et plongent les pratiquants de transports en commun dans une difficulté totale.

A en croire un des revendeurs des carburants communément appelé cadabidon, la montée en flèche du prix d’essence, se justifie suite à la rupture de stock sur le marché.

« Ici dans la ville, il s’observe une rupture de stocks de carburant dans les différents dépôts des distributeurs communément appelés cadafi ou certains parmi eux sont en déplacement pour ravitaillement », a déclaré ce dernier.

Du côté des conducteurs de taxis-motos appelé communément wewa, « cet argument ne tient pas debout ». Raison pour laquelle, ils « menacent d’augmenter la course de transport à 1000FC au lieu 500fc ».

« Vraiment nous ne savons pas à quel saint nous vouer. Ce que nous demandons maintenant aux autorités compétentes de la ville, est de trouver une solution rapide et palliative à ce problème qui perturbe la procédure de versements et le bon fonctionnement de notre métier ces derniers jours », a déclaré à ACTU7.CD. un motocycliste.

Il sied de préciser que tous nos efforts fournis pour joindre les responsables de service des hydrocarbures sont restés sans succès.

Armand Minimio, à Inongo

 172 vues


Partager cet article