Beni : le Gouverneur Kasivita décourage les jeunes à « se prendre en charge par la violence »

 

En séjour dans la partie nord de sa province, le gouverneur du Nord-Kivu Nzanzu Kasivita Carly décourage les jeunes de Beni, qui veulent « se prendre en charge par ses actes de violences ».

Il l’a exprimé au cours d’une messe dite pour la paix et en mémoire des victimes des massacres dans cette région, dimanche 17 janvier, par les évêques de l’Association des Conférences Épiscopales de l’Afrique Centrale (ACEAC) dont une délégation séjourne à Beni.

L’autorité provinciale appelle plutôt la population à « collaborer avec les services spécialisés et à soutenir les efforts fournis pour la restauration de la paix » dans la région de Beni.


Nzanzu Kasivita Carly a par ailleurs affirmé que le Président Félix Tshisekedi est « déterminé à en finir avec l’insécurité » qui a fait plusieurs victimes parmi les populations depuis plusieurs années.

Plusieurs cas de résistance s’observent dans le chef des jeunes qui parfois bloquent le passage aux militaires patrouilleurs ou carrément mettent fin à leurs vies notamment dans la ville de Beni et en secteur de Ruwenzori.

Lire aussi  Kasaï Oriental : la société civile et les déplacés internes formés sur la protection internationale et le mandat du HCR

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires