Ituri : De violents combats entre deux factions de la CODECO signalés à Djugu

 

De violents combats opposent depuis une semaine deux factions de la Coopérative pour le Développement au Congo, CODECO, groupe rebelle actif dans le territoire de Djugu dans la province de l’Ituri.

Il s’agit selon nos sources, des miliciens venus du village Ngoto, appuyés par un petit groupe basé à Lipri et Petsi, qui ont attaqué leurs camarades basés à Nyangaray.

Un problème de leadership pour le contrôle de cette région riche en minerais, où l’exploitation artisanale de l’or est parmi les principales activités des habitants, serait à la base du conflit.


Les deux factions ne sont pas signataires de l’acte d’engagement unilatéral pour la cessation des hostilités, tel que signé par 5 autres sous l’égide de la délégation des anciens seigneurs de guerre dépêchée en Ituri par le président congolais Félix Tshisekedi.

Aucun bilan de ces affrontements n’est encore disponible, mais nos sources font état d’énormes pertes enregistrées de part et d’autre ainsi que des dégâts collatéraux du côté des habitants.

Lire aussi  Guerre du M-23/RDF : Plus de 2.400 déplacés bénéficient d'une assistance du gouvernement central

Un calme encore précaire règne depuis plusieurs mois dans le territoire de Djugu. Ceci est le résultat de la mission de sensibilisation menée par les anciens seigneurs de guerre qui ont réussi à convaincre une bonne partie des assaillants de CODECO à déposer les armes et à s’engager dans un processus de paix avec le gouvernement.

Andy Kambale Matuku, depuis l’Ituri

Lire aussi

Les plus populaires