PTNTIC : la première firme de fabrication et assemblage de téléphone va lancer ses activités au mois de juin en RDC

 

Jeudi 21 janvier 2021, le ministre des postes Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la communication Augustin Kibassa Maliba a reçu en audience, une délégation de la firme Okapi Téléphone, conduite par Thérèse Izay Kirongozi (CIA de human technology et initiateur des robots roulages congolais).

L’objet de ce rendez-vous « c’était plus pour faire la présentation de la marque Okapi Téléphone ». Selon Kirongozi, il s’agit là d’un produit « que nous-mêmes les congolais nous avons fabriqué par notre professeur et patriote congolais qui s’appelle le professeur Jean Bele Mungu qui habite aux Etats-Unis.

« …donc là il vient d’inventer cette marque Okapi Téléphone, c’est-à-dire dans cette firme Okapi Téléphone dont nous aurons cinq grandes entreprises comme l’assemblage de ce téléphone, à partir de juin 2021, si Dieu le veut ça va être assemblé ici à Kinshasa en RDC. En dehors de ça nous aurons aussi Okapi électronique parce que nous avons des minerais mais nos minerais ne peuvent pas toujours aller être transformés ailleurs par rapport aux composants électroniques. Donc nous allons aussi créer toute une usine des intrants électroniques à partir de nos minerais naturels comme le cobalt, coltant, etc », a expliqué Thérèse Kirongozi.

En dehors de cela, elle précise qu’ « ils vont aussi arriver à mettre dans notre pays une usine solaire. Nous ne pouvons pas parler de l’électronique, de la télécommunication, ou de la télématique sans avoir mis un point sur l’énergie ».

« Nous attendons plus leur soutien par rapport surtout à la création d’emplois pour les jeunes. Nous savons nous tous que la problématique de notre pays c’est plus la jeunesse. Un souci par rapport à l’emploi dans un pays où à peu près 80% de jeunes sont au chômage et ce produit Okapi Téléphone, si le gouvernement nous soutient, nous aide à avoir peut-être de financements des prêts à partir de FPI pour créer des usines en question, l’intelligence est là, l’homme qui a initié est présent. C’est-à-dire ce sont des moyens que le gouvernement doit mettre à notre intérêt pour qu’on arrive comme dans d’autres pays qui sont plus lancés dans la télécommunication, dans la fabrication de smartphones », a-t-elle martelé.

Il sied de rappeler que le ministre des PTNTIC a toujours martelé sur sa détermination de faire de la RDC un levier de croissance économique, de bonne gouvernance et de progrès social. C’est dans ce sens qu’il ne ménage aucun effort pour soutenir toutes les initiatives qui s’inscrivent dans cette vision.

Cellule de presse PTNTIC

Lire aussi

Les plus populaires