janvier 22, 2021

Sud-Ubangi/justice militaire : le sergent Moïse Katsuva condamné à la peine capitale pour meurtre

Partager cet article

 

Le tribunal militaire garnison du Sud-Ubangi siégeant en matière répressive a rendu le vendredi 22 janvier, son verdict dans l’affaire opposant le ministère public et la partie civile au sergent Moïse Katsuva. Le tribunal a condamné ce militaire à la peine capitale pour meurtre de l’enfant Nadonye Alphonse et tentative de meurtre sur Jacques Kakoma et Esther Demomo.

Moïse Katsuva doit payer 250.000 fc comme frais d’instance, 70.000 $ comme dommage et intérêt aux familles des victimes.

Sur le 70.000$ , Katsuva avec l’état congolais payent 30.000$ à la famille d’Alphonse Nadonye, 20.000$ pour Esther Demomo et ce même montant pour la famille de Jacques Kakoma.

Sur place, les avocats de la défense n’étant pas satisfaits du jugement rendu, promettent d’interjeter appel pour que leur client soit définitivement lavé.

Moïse Katsuva a été poursuivi pour avoir ouvert le feu sur un enfant de 10 ans qui était mort sur place et blessé deux autres toujours par balle, lors d’une manifestation des élèves au mois de novembre dernier à Gemena.

Phirra Pierre Akambu, à Gemena


Partager cet article
Actu7.cd