RDC : « Nous sommes fatigués de compter des morts chaque jour dans l’Est du pays. Cela doit s’arrêter et prendre fin » (Claude Ibalanky)

 

Le coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord cadre d’Addis-Abeba (MNS), Claude Ibalanky Ekolomba appelle la jeunesse congolaise à accompagner le Chef de l’État Félix Tshisekedi dans la pacification de la partie Est du pays pour mettre fin à l’insécurité dans cette partie du Pays.

Cette demande a été formulée le vendredi 28 janvier dernier, lors de la remise de deux prix de reconnaissance, lui décerné par les jeunes de différents organismes internationaux qui militent pour la paix et le développement.

De prime à bord, Claude Ibalanky Ekolomba s’est dit touché de voir « ces jeunes s’approprier non seulement l’accord cadre d’Addis-Abeba mais également la problématique de l’insécurité grandissante qui sévit actuellement dans la partie Est du pays ».


« Je vois en vous la compréhension et l’appropriation non seulement de l’accord cadre mais de toute la problématique qui se passe dans l’Ést de notre République. En regardant votre âge, vous êtes tous jeunes. Cela me donne beaucoup l’espoir de dire que la jeunesse de notre pays est résolument engagée pour aider son gouvernement et le Président de la République à retrouver la paix dans la partie Est du pays. Sans cette paix, notre pays ne pourra pas se développer », a-t-il laissé entendre.

Lire aussi  Beni : Deux djihadistes neutralisés par les FARDC près d'Oïcha

Cependant, ce haut représentant du Chef de l’État a déploré la recrudescence de l’insécurité dans cette partie du pays. Touché par la disparition de ces compatriotes, Claude Ibalanky a déclaré tout haut que « le gouvernement congolais est fatigué de compter le nombre des morts ».

« Nous sommes fatigués de compter le nombre des morts chaque jour dans l’Est de la République, cela doit s’arrêter et prendre fin. Ce n’est pas seulement le rôle du gouvernement bien que c’est sa responsabilité principale mais l’accompagnement de la société et surtout de la jeunesse est importante », a-t-il renchéri.

C’est dans cette optique qu’il demande à la jeunesse de militer jour et nuit à côté du gouvernement de la République pour se rassurer que la paix est revenue dans cette partie du territoire.

Dostin Eugène Luange

Lire aussi

Les plus populaires