FEC : le TGI/Gombe confirme l’élection d’Albert Yuma et condamne Kasembo à payer 20.000 USD de dommages et intérêts

 

L’élection d’Albert Yuma a été confirmée à la tête de la fédération des entreprises du Congo (FEC). Une décision rendue ce mardi 09 février 2021 par le Tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe.

« …onfirme par contre l’élection de Monsieur Albert Yuma aux fonctions de président du conseil d’administration de la FEC tenue le 26 novembre 2020 », a-t-on lu dans la décision du tribunal.

Consécutivement à cette décision, cette sentence judiciaire dit « nulle et de nul effet l’élection de Dieudonné Kasembo aux fonctions de président du conseil d’administration de la FEC tenue le 23 décembre 2020 ».


En outre, le TGI Gombe condamne Dieudonné Kasembo à payer une somme de 20.000 USD à titre de dommages et intérêts pour tous les préjudices subis.

Il sied de rappeler, Albert Yuma avait été réélu président de la fédération des entreprises du Congo au mois de novembre de l’année passée. Sa réélection avait été suspendue par le conseil d’État qui par la même occasion avait demandé l’organisation d’une nouvelle élection, qui avait vu Dieudonné Kasembo se présenter seul et être élu aux fonctions du conseil d’administration de la FEC.

Lire aussi  Lutte contre la Covid-19 : Le Kasaï-Oriental reçoit un lot de 500 doses du vaccin AstraZeneca

Osée Mfumfu

Lire aussi

Les plus populaires