Marche de l’ECIDé contre l’ambassadeur Rwandais : le calme est revenu après l’interpellation de quelques manifestants

 

Ce vendredi 19 février 2021, l’avenue colonel Mudjiba a connu une manifestation des militants de l’engagement pour la citoyenneté et le développement qui manifester pour réclamer le départ de l’ambassadeur Rwandais Vincent Karega.

Informé de la situation, le patron de la police ville de Kinshasa Sylvano Kasongo a dépêché quelques hommes en uniforme pour calmer la situation devant l’ambassade du Rwanda.

Même si le calme règne à l’ambassade du Rwanda, les militants de l’ECIDÉ regroupés devant le siège de leur parti ne jurent que par le départ de Vincent Karega.


Selon eux, l’ambassadeur Rwandais n’a pas de respect et manque de considération pour le peuple congolais.

L’ECIDé promet de manifester prochainement jusqu’à obtenir le départ de Vincent Karega qualifié de « NÉGATIONNISTE »

Les militants de l’ECIDé interpellés pendant la manifestation sont toujours aux arrêts à l’inspection provinciale de la police ville de Kinshasa.

Répliquant à Martin Fayulu, Vincent Karega avait demandé à l’opposant de Félix Tshisekedi « d’identifier les organes et les décisions congolaises prises et signées par Paul Kagame ».

Lire aussi  Tunda ya Kasende : "je pars du Gouvernement convaincu d’avoir apporté une pierre à l’édifice de l’Etat de droit"

« De toutes ces instances le Président du Rwanda ne siège, ne vote ni ne décide sur aucune matière congolaise. C’est à Fayulu d’identifier les organes et les décisions congolaises prises et signées par le Président du Rwanda et sous quel arrangement… », avait indiqué Vincent Karega.

D’jessy M’boma B

Lire aussi

Les plus populaires