Dossier assassinat de l’ambassadeur italien : Des révélations accablantes de la Direction nationale du protocole d’État!

 

Le meurtre de l’ambassadeur italien Luca Attanasio et ses proches, demeure sous les projecteurs. Plusieurs commentaires ont été émis dans un sens comme dans l’autre, bien avant que la Direction nationale du Protocole d’Etat ne fasse des révélations accablantes.

En effet, ce service confirme avoir reçu la note verbale lui transmise par l’ambassade de l’Italie en RDC en date du 15 février dernier, dans laquelle elle sollicitait « l’accès au salon diplomatique de l’aéroport international de N’djili » en faveur du diplomate Luca Attanasio, le consul Alfredo Bruno RUSSO, l’attaché d’ambassade Vittorio Lacovacci et le chauffeur Floribert Basunga, pour une visite à la communauté italienne vivant dans les villes de Goma et Bukavu, respectivement dans les provinces du Nord-Kivu et Sud-Kivu durant la période allant du 19 au 24 février 2021.

« A la même date, en fin de journée, Monsieur l’ambassadeur d’Italie a rendu visite au Directeur du protocole d’Etat pour lui annoncer que ce voyage n’aurait plus lieu et qu’une note serait communiquée à la Direction à cet effet », peut-on lire dans un communiqué de la Direction nationale du Protocole d’Etat rendu public ce samedi 27 février.

Par ailleurs, ce service étatique dit être étonné d’apprendre, par les réseaux sociaux, l’assassinat du diplomate italien et consorts alors que toujours en attente de la note annulant la première comme promis. « Après vérification, elle [la direction nationale du protocole d’Etat (ndlr)] a appris que le drame s’est produit sur le tronçon Goma-Rutshuru au sein du convoi PAM qui n’était pas mentionné sur la note verbale », poursuit le document.

D’autre part, le service de l’antenne du protocole d’Etat à l’aéroport de N’djili qui a été contacté quelques temps après ce meurtre, dit n’avoir jamais vu l’ambassadeur italien utiliser le Salon pour son embarquement comme demandé dans la note verbale.

Il sied de rappeler que l’ambassadeur italien a été tué à Nyiragongo dans le Nord-Kivu lors d’une attaque contre un convoi du PAM dans lequel il se trouvait avec son garde du corps et son chauffeur.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires