Nord-Kivu : plusieurs civils tués dans une nouvelle attaque ADF-Daech à Beni

 

Le territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu a de nouveau été endeuillé la nuit du lundi 22 mars et le matin de ce mardi par les présumés rebelles ougandais de Forces Démocratiques Alliées (ADF).

En effet, ces combattants ont attaqué des villages notamment Kapoka, Mangimu, Mabanga et Petineko, à une vingtaine de kilomètres d’Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni.

Toute la journée de ce mardi, le bilan faisait état d’au moins 12 civils tués par ces assaillants et plusieurs autres portés disparus. La soirée de ce même mardi, les sources locales contactées par ACTU7.CD ajoutent que huit (8) autres personnes mortes viennent d’être découvertes à Bunyondo et Mangimu.


Encore une fois, des localités se vident de leurs habitants sur place. Le territoire de Beni reste sous menace de l’ennemi dans sa grande partie, ce qui inquiète les organisations de la société civile qui plaident pour le renforcement des stratégies sécuritaires.

Lire aussi  RDC : Les opérations militaires conjointes FARDC-UPDF prorogées

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires