Économie : La hausse des prix des matières premières à l’international, profite à la RDC (Mayo)

 

Il s’est tenu, le mercredi 24 mars 2021, la traditionnelle réunion du Comité de conjoncture économique à l’immeuble du Gouvernement, sous la direction du Premier ministre sortant Sylvestre Ilunga. Séance de travail au cours de laquelle il a été évalué la situation économique tant sur le plan national qu’international.

A l’international, il se dégage que la Covid-19 se montre toujours plus puissante sur la relance économique. Malgré cela, « on observe tout de même une hausse des prix des matières premières, ce qui est de nature à profiter de l’économie nationale ».

Selon le Vice-premier ministre en charge du Budget Jean Baudouin Mayo qui a restitué cette réunion, il a été constaté depuis quelques semaines, la stabilité de la situation macroéconomique à l’interne. Cela se traduit par plusieurs indications, notamment dans le marché des changes qui demeure stable depuis déjà plusieurs semaines, « ce qui démontre l’efficacité du respect des mesures du pacte de stabilité monétaire conclu entre le Gouvernement et la Banque Centrale ». D’autre part, on parle aussi du franc congolais qui s’échange à l’indicatif à 1980,5 pour 1 USD, et à 2015,3 au parallèle. Aussi, le marché des biens et services, le rythme de formation des prix intérieurs sont également demeurés globalement stables.


Dans le secteur minier, souligne Jean Baudouin Mayo, l’on note que les prix des matières premières ont rebondit. « Le cuivre est à 9053,2 la tonne métrique, le Cobalt est à 52760 la tonne et le zinc est à 2802, l’étain à 27821. L’or à 1728,55 l’once », rapporte le VPM du Budget qui affirme que ces prix permettent à l’économie de la RDC de se renforcer et résister.

Lire aussi  Autosuffisance alimentaire en RDC : le PAM s'engage à aider le Gouvernement congolais à accroître sa production locale

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires