Procès EPST : Le verdict est tombé, 20 ans de prison pour le directeur du SECOPE et l’inspecteur général Djamba

 

Le procès sur le détournement des fons alloués à la gratuité de l’enseignement de base a donné ses résultats sur le sort des inculpés.

Dans sa décision, après 3 séances de confrontation, la cour d’appel a condamné à 20 ans de travaux forcés Delphin Kapay et Michel Djamba, respectivement Directeur du service de contrôle de la paie des enseignants (SECOPE) et Inspecteur général à l’EPST, reconnus auteurs de détournement de plus de 10 millions de dollars.

Toujours selon le verdict, les deux condamnés devront également restituer les fonds détournés et, après avoir purgé leurs peines, sont interdits d’exercer tout mandat public ou politique.


Il faut dire que ce procès fait suite à des investigations de l’inspection générale des finances, dans le cadre de son opération dénommée « la traque des fossoyeurs des finances », après de forts soupçons de détournement.

Depuis l’annonce de la mise en application de la gratuité de l’enseignement de base, plusieurs irrégularités sont décriées de part et d’autre, notamment le non paiement de nouvelles unités, la quasi absence de frais de fonctionnement…

Lire aussi  Procès Salomon Kalonda : Suspendue, la cause renvoyée au 18 septembre sur demande de la défense

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires