Nord-Kivu : Plus de 30 morts dans une double attaque de DAECH-RDC à Beni

 

Au moins 27 civils ont été tués par les présumés terroristes de DAECH-RDC, Forces Démocratiques Alliées (ADF) dans le village de Beu-Manyama en localité de Mamove, territoire de Beni, au Nord-Kivu.

La société civile de la région qui livre cette information fait savoir que les rebelles ont attaqué la région l’après-midi de mardi 30 mars dernier.

Jamali Musa un acteur des forces vives locales regrette les massacres des civils dans le territoire de Beni « qui se passent sous le silence inquiétant des autorités compétentes qui se limitent aux discours ».


« Maintenant le bilan est de 27 civils tués, ils ont été tués comme des bêtes ici à Beu-Manyama et leurs corps ont été trouvés. Les rebelles ont trouvé certains civils qui partaient aux champs tandis que d’autres y étaient déjà. Même pendant que les échanges des tirs entre FARDC et ADF se poursuivaient, ces derniers massacraient des citoyens », raconte Jamali Musa de la société civile du groupement de Batangi-Mbau.

Lire aussi  Ituri : Près de 10.000 combattants CODECO disposés à rejoindre le processus de paix initié par Kinshasa

Celui-ci annonce trois jours de deuil dans la région pour « pleurer les civils tués » et interpeller les autorités à tous les niveaux pour qu’elles se penchent sur cette situation devenue alarmante.

Entre-temps, les dernières informations parvenues à ACTU7.CD parlent de 4 autres citoyens abattus ce mercredi 31 mars à Musangwa toujours dans le territoire de Beni.

Christopher Kambale

Lire aussi

Les plus populaires