Élections 2023 : Les femmes de l’ECT se mettent en ordre de bataille

 

Il y a des structures politiques en République Démocratique du Congo qui affûtent déjà les armes pour la grande bataille électorale prévue, selon la constitution du pays, en décembre 2023.

Les femmes de l’Eveil de la conscience pour le travail et le développement (ECT) qui ne dérogent pas à cette règle, tiennent mordicus à la tenue des élections générales dans ce délai constitutionnel.

Ce vœu d’obtenir l’organisation des scrutins a été réaffirmé le samedi 03 avril 2021 au cours d’un atelier qui statuait sur les enjeux et perspectives des élections de 2023 pour la femme congolaise.


La ligue des femmes de l’ECT, parti membre du Front commun pour le Congo de Joseph Kabila, a, au cours de ce cadre de réflexion, été édifiée sur trois sous thèmes, notamment « La jeunesse féminine face aux enjeux électoraux; la parité et l’égalité des chances comme fer de lance pour le développement de la RDC; la femme congolaise et la préparation des élections de 2023 à l’ère de la Covid-19 ».

Lire aussi  Kabund sur son mandat de député : "Un député ne peut perdre son mandat que s'il a délibérément quitté son parti"

Il faut noter que ces femmes ont été honorées par la participation active du Président national de leur parti Boniface Balamage qui a ouvert et clôturé cet atelier en présence du secrétaire général du parti Félix Momat l’actuel vice ministre sortant du budget.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires