MCSD : le parti du sénateur Roger Muaka installe les sectionnaires et sous sectionnaires de Limete

 

Le Mouvement chrétien pour la solidarité et la démocratie (MCSD) met le cap sur 2023. Le parti dirigé par le sénateur Roger Muaka Muaka envisage conquérir le pouvoir lors des prochaines élections en RDC. Dans ce cadre, ce groupe politique s’organise à la base. Ce qui justifie l’installation, le samedi dernier, du comité des sectionnaires et sous sectionnaires de la commune de Limete à Kinshasa. Les membres investis ont bénéficié au préalable d’une formation sur la basique du parti au Lycée Dr. Shaumba.

À cette occasion, le président fédéral Edmond Mavungu a circonscrit le cadre de l’évènement tout en félicitant l’équipe d’implantation mise sur pied par le directoire national et conduite par le Fédéral Doucet Maphangala.

« Une initiative du MCSD qui vise à marquer l’idéal de l’effectivité de l’extension de la ville de Kinshasa pour sa grande visibilité », ainsi, le président fédéral de ce parti n’a pas manqué de faire un bref survol de travail d’implantation déjà réalisé en amont.


Dans une ambiance bon enfant, le parti de Roger Muaka Muaka a installé ses membres sectionnaires et sous sectionnaires ainsi que ceux de la ligue des femmes et la ligue des jeunes. Tous les membres promus ont reçu à chacun l’étendard, écharpes et statuts du parti par l’entremise de la présidente de la section de Limete. Cette cérémonie a satisfait le président du parti qu’est le sénateur Roger Muaka Muaka qui a félicité ceux qui ont choisi d’oeuvrer en faveur du MCSD.

Lire aussi  Ituri : Un prêtre blessé par les rebelles de la CODECO évacué par la MONUSCO à Mahagi

L’objectif visé par le président national du MCSD n’est autre que conquérir le pouvoir aux prochains scrutins que la CENI entend organiser en principe fin 2023. Voilà pourquoi, en tant que parti politique de masse, selon la vision du parti, « le MCSD a toujours invité les hommes et les femmes de toutes les communes de la capitale congolaise en vue pour d’apprendre l’idéologie et les valeurs du parti ».

Profitant de cette effervescence, Roger Muaka a profité pour inculquer une leçon de morale à l’assistance réunie pour ce faire. Le président du MCSD a déclaré que « dans la vie, l’ingratitude ne paie pas ». Ce qui veut dire, pour lui, « il faut savoir dire merci à celui qui t’a fait du bien ». Allusion faite au député Mbatshi qui l’a vu avec ses coéquipiers, membres
fondateurs faire le premier pas en politique. Non seulement l’ancien gouverneur du Kongo-Central a soutenu moralement et financièrement ce parti, il a également soutenu les candidats MCSD aux élections de 2018, a-t-il fait savoir.

« Mbatshi reste ce modèle qu’il faut imiter à l’instar de Joseph Kasa-Vubu, père de l’Indépendance.
Soit un modèle de gouvernance, d’honnêteté, d’honorabilité et de transparence. À ceux qui l’ont connu en tant que gouverneur du Kongo-Central, l’homme a su mettre du beurre dans les épinards », a fait savoir Roger Muaka aux membres de la section Limete nouvellement investis. Il les a rappelé au civisme du parti relatif au respect des biens publics et d’autrui.

Lire aussi  Insécurité à Goma : Un moratoire de deux mois accordé aux conducteurs des motos pour immatriculer leurs engins

Les sectionnaires et sous sectionnaires du MCDS ont été appelés à se mobiliser pour avoir tous les sièges possibles de la commune de Limete lors des scrutins électoraux. Car, a affirmé Roger Muaka, « pour que votre parti ait ne fut-ce qu’un ministre national, il faut avoir au moins huit députés nationaux ».

« Au niveau provincial, il en faut cinq députés provinciaux. Lorsque dans un parti, on a tant d’élus, il y a plus de chance d’avoir autant des ministres. Dans ce cas, les cris de détresse de la base auront plus de chance d’être écouté par le pouvoir central », a expliqué le président du MCDS à la base. « Battez vous chers membres pour rafler tous les sièges de Limete », a-t-il conclu.

La mise en place des sectionnaires et sous sectionnaires a été présidée par le sénateur Roger Muaka Muaka et s’est déroulée en présence des invités de marque. Il s’agit notamment de Simon Floribert Mbatshi Batsia, haut conseil des sages de l’espace Ne Kongo, du sénateur Rolly Nzazi… Une poignée importante des membres du directoire national et de la Fédération de Kinshasa ont accompagné le sénateur Roger Muaka en l’occurrence, le vice-président Edmond Mavungu, président fédéral, l’Inspecteur général Ir. Benjamin Ndubu, Doucet Maphangala SGA et président fédéral MCSD-Kongo Central, Pierre Maluta conseiller, Mme Germaine Masiala de la ligue des femmes…

Rachidi Mabandu

Lire aussi

Les plus populaires