Ituri : 7 morts dans un accrochage entre l’armée et la milice « Chini Ya Kilima » à Nyankunde

 

Les Forces armées de la RDC basées en Ituri annoncent avoir neutralisé 6 rebelles du groupe armé « Front Patriotique et Intégrationiste du Congo » (FPIC) au cours des accrochages qui ont eu lieu entre vendredi 16 et samedi 17 avril 2021, dans la localité de Nyankunde, au sud de Bunia, dans le territoire d’Irumu en Ituri.

Le porte-parole militaire en Ituri qui livre cette information à ACTU7.CD, indique que tout est parti de l’arrestation d’un milicien appartenant à ce groupe actif dans la région. Au cours de ces affrontements, un militaire loyaliste a été tué.

« Tout est parti d’une arrestation d’un milicien FPIC par les forces armées dans la région. Après son arrestation, la population qui travaille en connivence avec cette force négative est allée alerter les autres pour s’affronter avec l’armée loyaliste et nous avons neutralisé 6 éléments pendant qu’un militaire était tombé de notre côté (…) », a indiqué le lieutenant Jules Ngongo qui précise que « la situation est sous contrôle des forces gouvernementales ».


Cependant, le même officier militaire appelle la population à « faire confiance aux services de sécurité, car il n’y a qu’une seule armée et une seule police dans le pays ».

Outre les attaques virulentes des Forces Démocratiques Alliées (ADF) contre plusieurs de ses villages, le territoire d’Irumu fait face à l’activisme du groupe armé FPIC, aussi appelé « Chini ya Kilima », responsable de plusieurs attaques contre les positions de l’armée dans la région.

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires